Porteurs de lettres, porteurs de journaux = des salariés de deuxième classe ?!? (1)

Porteurs de lettres et porteurs de journaux, voici de nouveaux métiers, de nouvelles dénominations et de nouvelles carrières pour les salariés de droit privé qui ont été crées dans le contexte de la récente réorganisation des services postaux dite P01.

A première vue, on dirait que ces nouvelles carrières constituent de belles opportunités pour les salariés intéressés et pour l’embauche de nouveaux travailleurs.

Mais il ne faut pas perdre de vue que le très respectueux et traditionnel métier de facteur fonctionnaire a tout simplement été remercié et renvoyé aux livres d’histoire. Car cette réorganisation a pour but principal d’économiser de l’argent et de rentabiliser au maximum les services postaux en déclin. Il en résulte que l’actuel facteur fonctionnaire sera remplacé par des hommes et femmes moins onéreux avec moins de droits et sans statut de fonctionnaire.

0 Réponse à “Porteurs de lettres, porteurs de journaux = des salariés de deuxième classe ?!? (1)”


  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire