Table-Ronde-Ministre-ACAP-1

LCGB-ACAP: Table ronde avec le ministre du Développement durable et des Infrastructures

Début mars, une délégation du LCGB-ACAP, menée par les secrétaires syndicaux du LCGB Jean-Paul BAUDOT et Dalibor JOCIC, et accompagnée par le vice-président Dominique MACHADO, le secrétaire, Philippe BONESIRE, ainsi que les membres du comité, Johny GOMES et Éric BRUGMAN, a rencontré, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François BAUSCH, les représentants patronaux de la FLEAA ainsi que les représentants de l’OGBL.

Cette table ronde se tenait dans le cadre de l’avant-projet de règlement grand-ducal visant à réglementer les temps de pauses et de conduite des chauffeurs de bus RGTR affectés sur des lignes inférieures à 50 km. Lors de cette entrevue, le ministre s’est prononcé en faveur du dit règlement et s’est montré volontaire à l’approuver, sous condition que les partenaires syndicaux et patronaux trouvent un accord en commun.

À cette même occasion, le LCGB-ACAP a rappelé sa position en vue du règlement des mini-pauses, sous condition et ceci afin d’éviter des abus, d’introduire des garanties dites « garde-fous » (amplitudes journalières maximales de 10h), notamment par le biais d’un texte réglementaire ou bien d’un avenant à la convention collective sectorielle des entreprises d’autobus privées. Les représentants patronaux se sont de leur côté également exprimés en faveur du règlement, tout en rappelant qu’en cas d’échec, une augmentation considérable des amplitudes actuelles serait inévitable.

Dès lors, le Ministre Bausch a proposé de finaliser le texte endéans des deux prochaines semaines, tout en demandant pour la même période, aux acteurs concernés, d’enfin se mettre d’accord afin de résoudre une situation qui perdure depuis trop longtemps. Ceci permettra également une reprise des négociations pour le renouvellement de la convention collective.

Le 15 mars 2016, le comité du LCGB-ACAP s’est à nouveau réuni afin de faire le point sur la rencontre et d’en informer le reste du comité.  La réunion d’information du 21 février, qui avait connu un grand succès avec notamment une collecte de signatures figurait également à l’ordre du jour. Au-delà, le LCGB-ACAP maintient et continuera d’exercer de la pression sur les instances ministérielles et communales pour faire avancer les dossiers « toilettes et sécurité ».

En effet, en tant que partie intégrante du comité de pilotage « sécurité dans les transports publics », une délégation de LCGB-ACAP a également participé le 14 mars 2016 à une table ronde avec le ministre BAUSCH, des représentants CFL, AVL, TICE, des représentants de la communauté des transports ainsi que d’autres représentants syndicaux. Le LCGB-ACAP a de nouveau exposé ses revendications, avec notamment la mise en fonction des boutons d’alarme, jugée trop apathique de la part des services compétents, ainsi que l’installation des caméras dans les bus RGTR sans pour autant enfreindre l’intimité des chauffeurs de bus.

Concernant les statistiques d’agressions, le LCGB-ACAP a clairement opté pour la mise en place d’un système de recensement transparent et uniforme pour tous les réseaux publics, que ce soit RGTR, CFL ou autres.

0 Réponse à “LCGB-ACAP: Table ronde avec le ministre du Développement durable et des Infrastructures”


  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire