Conférence de presse: Position du LCGB dans le dossier des conventions collectives pour la sidérurgie

Le 29 janvier 2014, le LCGB a tenu une conférence de presse au sujet des évènements récents au sein de la sidérurgie. Suite à la convention collective signée au détriment des salariés, il reste à craindre que cet incident servira de modèle pour d’autres négociations collectives dans le secteur privé.

Afin de faire face à la politique d’entreprise d’ArcelorMittal qui vise la simple maximisation des profits, le LCGB lance un appel aux responsable de l’OGBL de réactiver la Sidérurgie a.s.b.l., structure commune des deux syndicats qui jadis a permis de trouver des résultats positifs pour les salariés de la sidérurgie.

Conférence de presse du LCGB: « Bilan des élections pour les délégations du personnel » (20 novembre 2013)

Le 20 novembre 2013, le LCGB a présenté lors d’une conférence de presse son bilan des élections pour les délégations du personnel.

Sur base des résultats qui ont été recueillis sous forme de protocoles électoraux, le LCGB a obtenu 947 mandats effectifs sur 1970 mandats effectifs possibles. Ceci correspond à un taux de réussite de 48 %. A cela s’ajoutent encore 875 mandats. Le nombre définitif de mandats doit encore être déterminé dans les jours à venir.

Dans les 437 entreprises où le LCGB a déposé une liste de candidats, le LCGB a obtenu une majorité dans 41 % des délégations du personnels. En ce qui concerne les différents secteurs économiques, le LCGB a notamment obtenu son meilleur résultat historiques dans la sidérurgie (40 % des mandats) et a connu de nombreux succès électoraux dans l’industrie. La présence du LCGB dans le secteur financier s’est également vu renforcée. Dans la construction, l’artisanat, le commerce et la santé, le LCGB s’est crée une base solide pour les années à venir, mais doit encore mener des efforts dans les très grandes entreprises.

En somme, le travail réalisé par le LCGB a été honoré par les salariés et a été recompensé par de bons résultats électoraux. Le LCGB continuera donc à mettre l’Homme au centre de l’action.

Présentation du LCGB: « Bilan des élections pour les délégations du personnel »

Elections sociales du 13 novembre 2013: Journée des candidats du LCGB (12 octobre 2013)

Le 12 octobre 2013, plus de 400 candidats du LCGB pour les élections sociales du 13 novembre 2013 (élections pour la Chambre des salariés et les délégations du personnel) se sont réunis au Centre civique à Hesperange.

Ce jour-là, le secrétaire général du LCGB et le président national du LCGB ont encore une fois présenté les éléments-clés de la campagne électorale du LCGB. Tandis que le secrétaire général Francis LOMEL a rappelé que les bulletins de vote pour la Chambre des salariés seront envoyés à partir du 21 octobre 2013 par voie postale à tous les salariés du Luxembourg et que le LCGB compte rassembler au moins 40.000 de ces bulletins, le président national Patrick DURY a résumé les engagements du LCGB: promotion du dialogue au sein de l’entreprise, une meilleure information des salariés, l’accès à une formation initiale de qualité, l’accès à une formation continue de qualité, la sauvegarde de la qualité de vie des salariés, la pérennité de notre assurance sociale, la défense d’une assurance pension équitable et la défense du pouvoir d’achat.

Les 114 candidates de la liste 2 LCGB pour la Chambre des salariés

Conférence de presse du LCGB au sujet de la rentrée syndicale (16 septembre 2013)

Le 16 septembre 2013, le LCGB a tenu sa traditionnelle conférence de presse pour la rentrée d’automne.

A cette occasion, le président national du LCGB Patrick DURY a présenté le programme d’action et les engagements des candidats de la liste 2 LCGB pour les élections sociales (élection des délégations du personnel dans les entreprises et élections pour la Chambre des salariés).

Il a également résumé les réflexions du LCGB pour une meilleure sauvegarde des existences face à la crise avec notamment la montée du chômage et une pression accrue sur le pouvoir d’achat des salariés.

Finalement, le LCGB a annoncé le lancement d’une nouvelle prestation aux membres: Medicis Hospi, un produit de Foyer Santé qui est complémentaire aux prestations couvertes par la Caisse Nationale de Santé (CNS) et la Caisse Médico-Chirurgicale Mutualiste (CMCM) et qui prend en charge tous les frais d’un traitement hospitalier à l’étranger.

CCT Construction: Le LCGB adresse une lettre ouverte au fédérations patronales et organise une réunion de protestation le 5 juillet à 19h00 à Kehlen

Le 2 juillet 2013, le LCGB a tenu une conférence presse portant sur les négociations collectives dans le secteur de la construction qui durent depuis 2009 et qui ont entre-temps été portées à l’Office National de Conciliation où une seule réunion a eu lieu en mars 2013.

La convention collective sectorielle dans le bâtiment est une des dernières qui existe encore dans l’ensemble des secteurs de l’artisanat et de la construction. Elle présente de nombreux avantages tant pour les salariés (conditions de travail et de rémunération supérieures aux normes fixées par le droit du travail) que pour les entreprises (protection des sociétés luxembourgeoises contre des situations de dumping par des entreprises étrangères qui viennent travailler au Luxembourg).

La disparition de la convention collective dans le secteur du bâtiment équivaut donc à court terme à une mise en question de l’existence des salariés de la construction et à long terme à une mise en péril de la survie des entreprises luxembourgeoises.

Afin d’éviter une casse sociale dans la construction, le LCGB a adressé le 1er juillet 2013 une lettre ouverte aux présidents des fédérations patronales du secteur. Dans cette lettre ouverte, le LCGB précise qu’il reste toujours ouvert aux négociations sous deux conditions:

  1. Le maintien du système actuel des intempéries;
  2. Une augmentation salariale significative pour les salariés (au moins 1,5 % pour les années 2013-2015 avec une augmentation de la prime de fin d’année de 1 % et le paiement d’une prime unique de 300 €).

En contre-partie, le LCGB propose plusieurs pistes pour une meilleure organisation du temps de travail actuel (semaine de travail de 40 heures avec un maximum de 48 heures par semaine).  Ces propositions pourraient permettre de débloquer la situation et de trouver un accord entre partenaires sociaux. Voilà pourquoi le LCGB lance un appel au patronat de retourner à la table des négociations puisqu’il y a toujours matière à discuter.

Le LCGB n’accepte en aucun cas une perte de la convention collective sectorielle dans le bâtiment. C’est uniquement dans le cas d’une non-conciliation qu’une telle perte devienne effective et que les salariés n’auront plus d’autre choix que de défendre leurs droits et acquis par des actions syndicales allant jusqu’à la grève.

Table ronde du LCGB: « Le modèle social luxembourgeois de demain » (20 juin 2013)

Le 20 juin 2013, le LCGB a invité à 19h à la Rockhal à une table ronde ayant pour thème « Le modèle social luxembourgeois de demain ». Plus de 500 personnes ont participé à cette table ronde.

Sur le podium étaient réunis le Premier Ministre et Ministre d’Etat, Jean-Claude JUNCKER, la Ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Mady DELVAUX-STEHRES, le Ministre du Travail et de l’Emploi, Nicolas SCHMIT, le président de l’UEL, Michel WURTH, le vicaire général et président exécutif de la Fondation Caritas Luxembourg, Erny GILLEN ainsi que le président national du LCGB, Patrick DURY.

Face aux défis que le Luxembourg doit relever, nous avons besoin de redéfinir, ou peut-être de mieux définir notre modèle social et d’en assurer un financement équitable. Les participants à la table ronde sont bien conscients de l’importance du modèle social luxembourgeois pour l’avenir de notre pays et chacun d’entre eux était donc disposé à mener une discussion sur la situation économique du Luxembourg, l’emploi et la lutte contre chômage et l’éducation.

L’avenir de notre pays et les intérêts de l’Homme étaient ainsi placés au centre des discussions de cette table ronde du LCGB.

Discours du 1er Mai 2013 à Soleuvre: Plus de sauvegarde sociale pour le secteur privé

Le 1er mai 2013, le LCGB a organisé à Soleuvre sa traditionnelle célébration de la Fête du Travail. 1.350 membres, délégués, militants et sympathisants du LCGB se étaient présent ce jour-là à Soleuvre.

Lors de son discours du 1er mai, le président national du LCGB Patrick DURY a insisté que face à la crise les salariés du secteur privé ont besoin de plus de sauvegarde sociale. Face au chômage croissant, de nouvelles pistes doivent être creusées pour éviter une remise en cause du niveau des personnes qui ont perdu leur emploi. Dans cette même logique, la réforme de l’enseignement secondaire doit également assurer que chaque jeune est préparé de façon optimale pour son entrée sur le marché du travail.

Pour arriver à plus de sauvegarde sociale, les partenaires sociaux doivent également être de nouveau capables de négocier ensemble des conventions collectives. Pour conclure, le LCGB demande la convocation d’une nouvelle tripartite qui aura pour mission de définir des mesures socialement équitables permettant de rétablir l’équilibre budgétaire de l’Etat.

Discours du 1er mai 2013 (en luxembourgeois)

Discours du 1er mai 2013 (traduction française)

Elections sociales 2013: Présentation du programme d’action et des candidats du LCGB pour la Chambre des salariés (Conseil syndical du 12 avril 2013)

Le 12 avril 2013, le LCGB a organisé pour la deuxième fois un conseil syndical portant sur les élections sociales de novembre 2013. 250 délégués et candidats du LCGB ont participé ce jour-là à Junglinster à la présentation du programme d’action et de la liste provisoire des candidats du LCGB pour la Chambre des salariés (CSL).

Lutte contre le chômage et maintien de l’emploi: Conférence de presse du LCGB (18 février 2013)

Le 18 février 2012, le LCGB a présenté lors d’une conférence de presse sa position concernant la lutte contre le chômage et le maintien de l’emploi. Cette conférence de presse a eu lieu deux jours avant la réunion du comité permanent du travail et de l’emploi.

Le LCGB a notamment rappelé son modèle de sauvegarde des existences qui se base sur la mise en place de structures de « gestion des sureffectifs » comparables à la cellule de reclassement (CDR) dans des secteurs à homogénéité élevée (p.ex. artisanat, construction, banques et assurances, etc.). Ce modèle fonctionne sur quatre niveaux hiérarchiques.

Le LCGB a également réitéré sa demande pour l’introduction d’un nouveau contrat CIE (contrat d’initiation-emploi) pour jeunes peu qualifiés et le maintien des dispositions actuelles des différentes formes de préretraite.