Porteurs de lettres, porteurs de journaux = des salariés de deuxième classe ?!? (2)

La direction des P&T a tout de suite annoncé la couleur en proposant de nouvelles carrières qui s’apparentent au salaire social minimum. Quant au travail attribué à ses salariés, il s’agit surtout de tous les travaux de service postaux que personne n’aime faire à cause de leur pénibilité ou du fait des horaires de travail imposés, souvent irréguliers et difficiles à associer à la vie familiale. Lire la suite